Sylvie Chênevert

Poussée par le désir de réaliser mon vieux rêve d’être psychologue afin d’aider mes semblables à atténuer leurs souffrances et à mieux se connaître et se comprendre, c’est avec passion que j’ai entrepris mes études en psychologie après une carrière en relations publiques et communication.

J’ai obtenu une maîtrise en psychologie de l’Université de Montréal en 1997. Depuis, je parfais continuellement ma formation grâce à des ateliers, colloques, conférences, congrès, supervisions, discussions cliniques avec des collègues et de nombreuses lectures spécialisées.

J’enracine ma pratique dans l’approche existentielle-humaniste et la psychanalyse relationnelle (psychologie psychanalytique du soi et intersubjectivité), mais mes formations complémentaires m’ont aussi permis de m’outiller avec des interventions issues de l’approche cognitivo-comportementale et des connaissances en psychopharmacologie.

Je suis membre active du Groupe d’étude sur l’intersubjectivité (GEI) depuis 2003.

Lire la suite


Martine Vallée

Détentrice d’une maîtrise en psychologie (Université de Montréal, 1997), j’ai terminé de nombreuses formations postuniversitaires, notamment en art-thérapie, en intervention en situation de crise et en intervention en douleur chronique. Plus récemment, j’ai choisi d’approfondir mes compétences au sein d’une approche qui m’intéresse tout particulièrement : la psychologie gestaltiste des relations d’objet (PGRO). J’ai déjà terminé les deux premiers cycles du programme de formation de cette approche et j’entreprendrai le dernier cycle en septembre 2011.

La PGRO s’intéresse grandement à la relation à l’autre, aux affects qui y sont soulevés, à la façon optimale de se dire à l’autre, et ce, tout en intégrant un corpus théorique riche et ouvert à la multiplicité des théories du développement en psychologie, c’est pourquoi elle retient mon attention.

Lire la suite

Comments are closed.